INTERVIEW : FRANCE - ASSEMBLÉE NATIONALE - POLITIQUE DE CONCURRENCE - CARTELS - PROCÉDURES - DROITS DE LA DÉFENSE - SECTEUR AGRICOLE - PRIX - REVENTE A PERTE

Daniel FASQUELLE (Assemblée nationale) : Un Professeur de droit à l’Assemblée nationale - La fabrique des lois de concurrence sous l’œil d’un universitaire

Interview réalisée par Jean-Louis Fourgoux, Avocat Associé, Fourgoux Djavadi et Associes.

Daniel Fasquelle, vous avez soutenu une thèse de doctorat sur la règle de raison en droit européen de la concurrence avant de devenir professeur de droit et, depuis 2007, député du Pas-de-Calais. Vous êtes aussi titulaire du CAPA. Pouvez-vous nous faire part de votre avis sur l’évolution du droit de la concurrence ces vingt dernières année ? S’il fallait ne retenir qu’une idée, ce serait la volonté de rendre le droit de la concurrence plus effectif. Plus aucune grande décision ne peut être prise, en effet, dans le monde économique en 2018 sans tenir compte de la matière. Les autorités de la concurrence françaises et européennes, par des amendes toujours plus fortes, ont su mieux se faire écouter et respecter du monde économique. L’intervention du ministre dans des contentieux mettant en cause la grande

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • French National Assembly (Paris)
  • Fourgoux, Djavadi & Associés (Paris)

Citation

Daniel Fasquelle, Jean-Louis Fourgoux, Daniel FASQUELLE (Assemblée nationale) : Un Professeur de droit à l’Assemblée nationale - La fabrique des lois de concurrence sous l’œil d’un universitaire, mai 2018, Revue Concurrences N° 2-2018, Art. N° 86769, pp. 6-10

Visites 480

Toutes les revues