CHRONIQUES : DROITS EUROPEENS ET ETRANGERS – ETATS-UNIS – PRIVATE ENFORCEMENTMONOPOLIZATION – ECONOMIE COLLABORATIVE

Etats-Unis : La Cour d’appel de Philadelphie rejette l’appel formé par des compagnies de taxis dans un procès les opposant à une plateforme de mise en relation avec des véhicules de transport avec chauffeur (Philadelphia Taxi Association / Uber)

L’avènement de la “nouvelle économie” est source de tensions. Les entreprises de “l’ancien monde” sont confrontées à une nouvelle forme de concurrence et cette confrontation est à l’origine de nombreux contentieux saisis par le droit de la concurrence (sur ce thème et sur l’idée que cette confrontation est à l’origine d’un nouveau populisme en antitrust, v. B. Orbach, Antitrust Populism, 14 N.Y.U. J.L. & Bus., 2017.1). Une décision du 27 mars 2018, rendue par la Cour d’appel du 3ème Circuit, vient apporter une nouvelle illustration de la guerre qui oppose l’entreprise Uber aux taxis américains des grandes villes des États-Unis. Les chauffeurs de taxi de Philadelphie s’estimaient lésés par l’arrivée dans leur ville de véhicules de transport avec chauffeurs (VTC) utilisant la fameuse application

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Jean-Christophe Roda, Etats-Unis : La Cour d’appel de Philadelphie rejette l’appel formé par des compagnies de taxis dans un procès les opposant à une plateforme de mise en relation avec des véhicules de transport avec chauffeur (Philadelphia Taxi Association / Uber), 27 mars 2018, Concurrences N° 2-2018, Art. N° 87011, pp. 205-207

Visites 163

Toutes les revues