CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATÉRALES – UNION EUROPÉENNE – ABUS D’ÉVICTION – CLAUSE D’EXCLUSIVITÉ – PÉNALITÉS DE DÉLOYAUTÉ

Clause d’exclusivité : La Commission européenne impose une amende de 997 millions d’euros à l’opérateur dominant du secteur des jeux de puces électroniques pour un abus lié à l’imposition de clauses d’exclusivité (Qualcomm)

La Commission européenne a infligé une amende de 997 millions d’euros à Qualcomm pour des pratiques d’exclusion anticoncurrentielle sur le marché des jeux de puces (chipset). Il s’agit de composants essentiels dans les ordinateurs, tablettes et téléphones, consistant en des circuits intégrés préprogrammés permettant les échanges entre les processeurs, la mémoire et les autres composants. Dans l’affaire en question, il s’agissait de jeux de puces de bande de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Côte d’Azur University, GREDEG (Nice)

Citation

Frédéric Marty, Clause d’exclusivité : La Commission européenne impose une amende de 997 millions d’euros à l’opérateur dominant du secteur des jeux de puces électroniques pour un abus lié à l’imposition de clauses d’exclusivité (Qualcomm), 24 janvier 2018, Concurrences N° 2-2018, Art. N° 86880, pp. 79 - 80

Visites 196

Toutes les revues