Article suivant

CHRONIQUES : DROITS EUROPEENS ET ETRANGERS – CHINE – POLITIQUE DE LA CONCURRENCE – REFORME INSTITUTIONNELLE – BILAN D’ACTIVITE 2017

Chine : Le Parlement chinois annonce la refonte des trois autorités nationales de concurrence placées sous l’autorité unique d’un directeur général d’un National Markets Supervision Management Bureau

Le 19e congrès du Parti communiste chinois intervenu du 18 au 24 octobre 2017 a renforcé les synergies entre ce Parti et le Gouvernement chinois, en lançant une série de restructurations et simplifications de grandes administrations publiques. L’objectif affirmé a été la relance et l’accélération d’une série de réformes économiques au plan national avec la volonté exprimée par le Président Xi Jinping d’achever la mise en place d’une économie chinoise davantage déterminée par les forces du marché plutôt que par l’État et substituer à l’ancien système un mécanisme d’investissements au service du consommateur plutôt qu’à celui de l’État. Parmi ces réformes institutionnelles, l’une des plus importantes a concerné tout dernièrement les trois autorités chargées de la mise en œuvre de la politique de la concurrence

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

François Souty, Stéphanie Yon-Courtin, Chine : Le Parlement chinois annonce la refonte des trois autorités nationales de concurrence placées sous l’autorité unique d’un directeur général d’un National Markets Supervision Management Bureau, 4 avril 2018, Concurrences N° 2-2018, Art. N° 87014, pp. 212-215

Visites 147

Toutes les revues