CHRONIQUES : ACTIONS PUBLIQUES – QUOTAS DE PECHE – RESSOURCES RARES

Facilités essentielles : L’Autorité de la concurrence se prononce en faveur d’un système de gestion des quotas de pêche fondé sur des mécanismes de marché (Quotas de pêche)

Dans le cadre de la politique commune de la pêche, la gestion des ressources halieutiques repose sur l’attribution aux États membres de l’Union européenne de quotas de pêche correspondant aux quantités maximales de poissons d’une espèce pouvant être pêchée dans une zone et une période délimitées. En France, ces quotas sont répartis annuellement par arrêté ministériel en sous-quotas entre les organisations de producteurs et les pêcheurs hors organisations de producteurs, qui se voient attribuer un sous-quota collectif. Si ces derniers sont majoritaires en nombre de navires, les pêcheurs membres d’une organisation de producteurs représentent environ les deux tiers du chiffre d’affaires de la filière pêche en métropole. En vertu du III de l’article R. 921-35 du code rural, les sous-quotas sont répartis en

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Strasbourg Institute of Political Sciences

Citation

Jean-Philippe Kovar, Facilités essentielles : L’Autorité de la concurrence se prononce en faveur d’un système de gestion des quotas de pêche fondé sur des mécanismes de marché (Quotas de pêche), 16 décembre 2015, Concurrences N° 2-2016, Art. N° 79108, pp. 214-216

Visites 93

Toutes les revues