COLLOQUE - NEW FRONTIERS OF ANTITRUST - OBJET ANTICONCURRENTIEL - EFFET ANTICONCURRENTIEL

TR IV - Objet anticoncurrentiel / effet anticoncurrentiel : La distinction a-t-elle encore un avenir ? (New Frontiers of Antitrust Conference - Paris, 10 février 2012)

La quatrième table-ronde de la conférence New Frontiers of Antitrust du 10 février 2012 à Paris était dédiée à la distinction entre objet et effet anticoncurrentiel. Richard Whish, Professeur au King’s College de Londres, introduit le sujet par quelques observations liminaires. Nicolas Forwood, juge au Tribunal de l’Union européenne et auteur de la deuxième contribution, se demande si les juges font réellement la distinction entre objet et effet anticoncurrentiel dans l’application des règles de concurrence. Andreas Mundt, Président de l’autorité allemande de concurrence, auteur de la troisième contribution, apporte le point de vue du Bundeskartellamt en la matière. Enfin dans la dernière contribution, Christophe Lemaire, associé chez Ashurst, se demande ce qui a, ou ce qui aurait du avoir changé dans la distinction.

ANTICOMPETITIVE OBJECT VS. ANTICOMPETITIVE EFFECT : DOES IT REALLY MATTER ? Object Restrictions Richard WHISH Professor, King’s College London 1. Good afternoon everyone. I am Richard Whish, Professor at King’s College London. I will chair this session on “Anti-competitive object v. anti-competitive effect : Do judges and enforcers really make a difference”. 2. We have three very distinguished figures here on the panel to discuss this very important, and highly topical, issue. 3. I will make some introductory comments in order to provide some context within which to understand the discussion that will follow. Subsequent speakers will develop thoughts in my presentation in greater detail, but I wish to provide a framework within which to consider them. 4. Let us begin by reminding

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • King’s College (London)
  • University of Paris I Panthéon-Sorbonne
  • German Competition Authority (Bonn)
  • White & Case (Brussels)

Citation

Richard Whish, Christophe Lemaire, Andreas Mundt, Nicholas Forwood, TR IV - Objet anticoncurrentiel / effet anticoncurrentiel : La distinction a-t-elle encore un avenir ? (New Frontiers of Antitrust Conference - Paris, 10 février 2012), mai 2012, Concurrences N° 2-2012, Art. N° 45425, www.concurrences.com

Visites 1949

Toutes les revues