CHRONIQUE : CONCENTRATIONS - BILAN CONCURRENTIEL - MAVERICK

Maverick : La Commission européenne impose des conditions significatives à la reprise d’un réseau de stations-service de franc-tireurs (StatoilHydro/ConocoPhillips)

Comm. CE, 21 octobre 2008, StatoilHydro / ConocoPhillips, aff. COMP/M.4919 En mars 2007 la Commission avait autorisé en première phase et sans conditions la concentration entre Statoil et Norsk Hydro (aff. COMP/M.4545), donnant ainsi une bénédiction facile à ce mariage entre deux poids lourds du pétrole et du gaz. En mars 2008, StatoilHydro, a notifié un projet d'acquisition d'un réseau de stations-service. Pas même véritablement d'un réseau de stations-service, mais de machines ou de distributeurs automatiques de carburants, puisqu'il s'agissait exclusivement de stations automatisées, qui représentaient moins de 5 % de parts de marché au Danemark et en Norvège, et entre 10 et 20 % en Suède. Et pourtant, cette seconde opération n'a été autorisée par la Commission qu'à l'issue d'une procédure

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Jean-Mathieu Cot, Alice Blanchet, Maverick : La Commission européenne impose des conditions significatives à la reprise d’un réseau de stations-service de franc-tireurs (StatoilHydro/ConocoPhillips), 21 octobre 2008, Concurrences N° 2-2009, Art. N° 25941

Visites 3068

Toutes les revues