CHRONIQUE : ABUS DE POSITION DOMINANTE - PRIX PRÉDATEURS - MEDICAMENTS

Prix prédateurs : Le Conseil de la concurrence condamne lourdement un laboratoire pharmaceutique pour avoir freiné le développement des médicaments génériques à l’hôpital par une pratique de prix prédateurs (GlaxoSmithKline)

Cons. conc., déc. n° 07-D-09 du 14 mars 2007 relative à des pratiques mises en œuvre par le laboratoire GlaxoSmithKline France Deux décisions, l'une française, l'autre communautaire, relatives à des prix prédateurs, diffèrent significativement sur les critères appliqués pour qualifier les pratiques de prédation (voir Concurrences n° 2-2007, Chronique Pratiques unilatérales, Note L. F., Le TPI confirme la condamnation de Wanadoo pour des pratiques de prix prédateurs, TPICE, 30 janvier 2007, France Télécom SA (Anciennement Wanadoo Interactive SA) c/ Commission, aff. T-340/03). Dans une décision majeure du 14 mars 2007, le Conseil de la concurrence sanctionne lourdement, à hauteur de 10 millions d'euros, la filiale française du laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline (Glaxo), coupable de pratiques de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Anne Wachsmann, Laurent Flochel, Charles Pommies, Prix prédateurs : Le Conseil de la concurrence condamne lourdement un laboratoire pharmaceutique pour avoir freiné le développement des médicaments génériques à l’hôpital par une pratique de prix prédateurs (GlaxoSmithKline), 14 mars 2007, Revue Concurrences N° 2-2007, Art. N° 13487, pp. 110-115

Visites 6767

Toutes les revues