CHRONIQUE : CONCENTRATIONS - MONOPOLES NATURELS - CONCURRENCE “VIRTUELLE” PAR COMPARAISON - YARDSTICK COMPETITION’

Monopoles naturels : L’autorité de concurrence anglaise considère qu’une concentration entre monopoles naturels régulés, qui ne vient pas réduire le choix du consommateur, peut porter atteinte à la concurrence en réduisant la qualité de l’information du régulateur (Mid Kent Water / South East Water)

UK Competition Commission, 8 march 2007, Mid Kent Water / South East Water Cette chronique s'intéresse habituellement au droit français et communautaire. Nous proposons, une fois n'est pas coutume, une incursion de l'autre côté de la Manche pour examiner une décision (provisional findings) de la Competition Commission britannique, publiée le 8 mars 2007. L'intérêt de cette décision est qu'elle examine les effets sur la concurrence d'une concentration entre deux monopoles naturels, type d'opération pour lesquelles les britanniques ont une approche plus sophistiquée que la pratique usuelle sur le continent. Examen des effets d'une concentration entre deux monopoles naturels : Une approche britannique sophistiquée L'opération consiste dans le rapprochement de deux compagnies de distribution d'eau

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Autorité de la concurrence (Paris)

Citation

Stanislas Martin, Monopoles naturels : L’autorité de concurrence anglaise considère qu’une concentration entre monopoles naturels régulés, qui ne vient pas réduire le choix du consommateur, peut porter atteinte à la concurrence en réduisant la qualité de l’information du régulateur (Mid Kent Water / South East Water), 8 mars 2007, Concurrences N° 2-2007, Art. N° 13445, pp. 137-138

Visites 4881

Toutes les revues