INTERVIEW : NOUVELLE CALÉDONIE - AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE - COMPÉTENCE - ACTIVITÉ DÉCISIONNELLE

Aurélie Zoude-Le Berre : L’Autorité de la concurrence de Nouvelle Calédonie, une autorité sur tous les fronts

Interview réalisée par Nathalie Jalabert-Doury, Avocat associé, Mayer Brown, Paris.

Madame Zoude-Le Berre, l’Autorité de la concurrence de Nouvelle-Calédonie est entrée en fonction le 2 mars 2018 et, en deux ans, elle a déjà adopté un certain nombre d’avis et de décisions couvrant largement le domaine des compétences qui lui ont été attribuées. Quel regard portez-vous sur ces deux années écoulées et sur les défis qui se posent encore à votre Autorité ? Je suis très fière du travail réalisé par l’ensemble de l’équipe de l’ACNC depuis mars 2018 dans la mesure où nous avons créé une nouvelle institution chargée de veiller au libre jeu de la concurrence sur un petit territoire insulaire structurellement marqué par des situations oligopolistique et monopolistique et avons réussi à assumer la totalité de nos missions en rendant près d’une centaine d’avis et de décisions au 31 décembre 2020 [1]. Il faut

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Aurélie Zoude-Le-Berre, Nathalie Jalabert-Doury, Aurélie Zoude-Le Berre : L’Autorité de la concurrence de Nouvelle Calédonie, une autorité sur tous les fronts, février 2021, Concurrences N° 1-2021, Art. N° 98477, pp. 12-17

Visites 834

Toutes les revues