ALERTES : ENTENTES – UNION EUROPÉENNE – INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE – REPORT D’ENTRÉE – SANCTIONS

Report d’entrée : La Commission européenne sanctionne à hauteur de 60,5 millions d’euros deux laboratoires pharmaceutiques pour une pratique de pay-for-delay (Teva, Cephalon)

Après le perindopril, le citalopram et le fentanyl, la Commission sanctionne une nouvelle pratique de pay-for-delay. Cette fois, elle concernant le modafinil, médicament utilisé pour le traitement de la somnolence diurne excessive liée en particulier à la narcolepsie et commercialisé sous la marque « Provigil ». Le 26 novembre 2020, elle a annoncé qu’elle venait de sanctionner, près de dix ans après l’ouverture de la procédure formelle d’examen…, deux entreprises pharmaceutiques, Teva et Cephalon, à hauteur de 30 millions d’euros chacune pour s'être mises d'accord pour retarder l’entrée d’un générique du modafinil.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Report d’entrée : La Commission européenne sanctionne à hauteur de 60,5 millions d’euros deux laboratoires pharmaceutiques pour une pratique de pay-for-delay (Teva, Cephalon), 26 novembre 2020, Concurrences N° 1-2021, Art. N° 98069, www.concurrences.com

Visites 265

Toutes les revues