ALERTES : CONCENTRATIONS – FRANCE – INJONCTION STRUCTURELLE – SEUILS – TRANSPORT MARITIME – DISTRIBUTION – CARBURANT - ALIMENTAIRE – ENVIRONNEMENT – SERVICE PUBLIC

Injonction structurelle : L’Autorité de la concurrence demande au législateur de la doter du pouvoir d’examiner d’office des opérations de concentration en deçà des seuils, lorsqu’elles sont susceptibles de présenter des risques pour la concurrence (Concentration des marchés en Corse)

Le 17 novembre 2020, l’Autorité de la concurrence a rendu, à la suite d’une saisine du ministre de l’économie, son avis n° 20-A-11 relatif au niveau de concentration des marchés en Corse et son impact sur la concurrence locale, lequel est destiné à éclairer les pouvoirs publics sur différentes questions de concurrence, en lien notamment avec le sujet du pouvoir d’achat des habitants, qui constitue de longue date un sujet de préoccupation en Corse. Les travaux de l’Autorité se sont focalisés sur quatre secteurs : Le secteur de la desserte maritime de la Corse. À cet égard, après avoir examiné en profondeur les problématiques liées à la desserte maritime, l’Autorité estime qu’il convient, afin de sécuriser au mieux les modalités d’organisation du service public, de confier à l’autorité de régulation des

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Injonction structurelle : L’Autorité de la concurrence demande au législateur de la doter du pouvoir d’examiner d’office des opérations de concentration en deçà des seuils, lorsqu’elles sont susceptibles de présenter des risques pour la concurrence (Concentration des marchés en Corse), 17 novembre 2020, Concurrences N° 1-2021, Art. N° 97979, www.concurrences.com

Visites 289

Toutes les revues