DOSSIER : POLITIQUE DE CONCURRENCE - ÉCONOMIE DIGITALE - PLATEFORMES ÉLECTRONIQUES - DOMINANCE - RÉGULATION

Digital & competition

Cette série d’articles illustre le débat sur le rôle de la politique de concurrence dans l’économie numérique. Chaque contribution aborde le sujet sous un angle différent. Les deux premières traitent des stratégies non tarifaires pratiquées par les plateformes numériques monopolistiques et des remèdes qui pourraient stimuler la concurrence et l’innovation. La troisième affirme la nécessité d’adapter les règles de concurrence à l’économie numérique, et la quatrième préconise une plus grande coopération entre les autorités législatives et réglementaires dans ce secteur. L’article suivant démontre qu’une application proactive des règles en vigueur permettrait de saisir les spécificités de ces marchés. La cinquième contribution traite des avantages et des préoccupations en matière de politique de concurrence découlant de l’économie de partage. La sixième étudie les dynamiques de l’innovation dans les écosystèmes numériques. La septième explique les préjudices concurrentiels résultant des restrictions d’accès aux données. La huitième aborde la question des droits de la propriété intellectuelle sur les marchés numériques. Enfin, le dernier article analyse le pouvoir monopolistique des géants du numérique, en s’interrogeant sur la nécessité de leur démantèlement.

The competitive impacts of exclusivity and price transparency in markets with digital platforms Paul Belleflamme Professor, Université Catholique de Louvain Martin Peitz [1] Professor, University of Mannheim Two-sided digital platforms not only decide about the price structure, but often have non-price instruments at their disposal. Our objective in this article is to review recent work that aims at better understanding the possible pro- or anti-competitive effects of two specific non-price strategies : exclusivity as the contractual obligation to singlehome and price transparency as the disclosure of information about otherwise unobserved prices paid by users on the other side. Regarding the incentives that platforms may have to restrict users from visiting more than one platform

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • Catholic University of Louvain
  • University of Tilburg - Center for Law and Economics (TILEC)
  • Preiskel & Co (London)
  • French National Assembly (Paris)
  • French National Assembly (Paris)
  • University of Tilburg - Center for Law and Economics (TILEC)
  • University of Indiana
  • Côte d’Azur University, GREDEG (Nice)
  • Intesa Sanpaolo (Milan)
  • Italian Competition Authority (Rome)
  • University of Mannheim
  • ARCEP (Paris)
  • Skema Business School (Lille)
  • University of Kentucky - College of Law (Lexington)

Citation

Paul Belleflamme, Francisco Costa Cabral, Tim Cowen, Daniel Fasquelle, Paula Forteza, Inge Graef, Max Huffman, Frédéric Marty, Jacques Moscianese, Gabriella Muscolo, Martin Peitz, Sebastien Soriano, Thierry Warin, Ramsi Woodcock, Digital & competition, février 2020, Concurrences N° 1-2020, Art. N° 92666, www.concurrences.com

Visites 1983

Toutes les revues