ALERTES : DISTRIBUTION - SANTÉ - PUBLICITÉ POUR ALCOOLS - PROTECTION DES CONSOMMATEURS

Publicité : La Cour d’appel de Paris procède à une interprétation libérale des principes gouvernant la publicité relative aux boissons alcoolisées en distinguant mentions purement objectives et mentions laissant place à l’imagination (Kronenbourg / ANPAA)

L’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie (ANPAA) participe grandement, outre sa mission de prévention, à la construction jurisprudentielle des principes gouvernant la publicité relative aux boissons alcoolisées. Dans la décision sous commentaire des films publicitaires et jeux sous format vidéo, accessibles sur le site internet de Kronenbourg et consacrés à la bière Grimberger, étaient critiqués. En première instance, les arguments de l’ANPAA sont reçus et chacune de ces publicités est jugée illicite. En appel, l’Association maintenait donc que « la loi Evin encadre strictement la publicité, en autorisant une publicité neutre, strictement informative, excluant tout amalgame valorisant l’alcool, notamment par association à d’autres activités, le principe étant que tout ce qui

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Aymeric Louvet, Publicité : La Cour d’appel de Paris procède à une interprétation libérale des principes gouvernant la publicité relative aux boissons alcoolisées en distinguant mentions purement objectives et mentions laissant place à l’imagination (Kronenbourg / ANPAA), 13 décembre 2018, Concurrences N° 1-2019, Art. N° 90320, www.concurrences.com

Visites 73

Toutes les revues