ALERTES : DISTRIBUTION - CONTRAT DE FOURNITURE - PRIX RÉGULÉS - REVENTE À PERTE

Revente à perte : Le gouvernement français adopte un nouvel encadrement des promotions sur les produits alimentaires (Loi Egalim)

À l’issue des États Généraux de l’Alimentation, l’une des conclusions du gouvernement fut la nécessité de réduire les promotions sur les produits de l’alimentation des hommes et des animaux de compagnie. La loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018 dite loi « Egalim » annonçait cette limitation. Bien que laissant d’immenses zones d’ombres, la présente ordonnance doit en être la mise en œuvre. La limitation est double, en valeur de chaque produit et en volume des produits achetés par le distributeur auprès d’un fournisseur. La limitation en valeur La promotion ne peut excéder 34 % du prix de vente au consommateur, que ce soit par réduction du prix ou par augmentation du volume pour le même prix. Cette limite inclut toutes les opérations promotionnelles réalisées sur le produit, quel qu’en soit son auteur, le

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Marie-Pierre Bonnet-Desplan, Revente à perte : Le gouvernement français adopte un nouvel encadrement des promotions sur les produits alimentaires (Loi Egalim), 23 novembre 2018, Revue Concurrences N° 1-2019, Art. N° 89698, www.concurrences.com

Visites 39

Toutes les revues