CHRONIQUES : CONCENTRATIONS – FRANCE – EFFET SUSPENSIF – DEROGATION – REDRESSEMENT JUDICIAIRE

Redressement judiciaire : L’Autorité de la concurrence autorise la prise de contrôle exclusif d’un acteur de la vente au détail de livres et d’articles de papeterie par l’un de ses concurrents dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire bénéficiant de la dérogation à l’effet suspensif du contrôle des concentrations (Gibert Jeune - Gibert Joseph)

La décision l’Autorité en date du 10 novembre 2017 signe la réunification des deux enseignes des fils héritiers de Joseph Gibert près de 90 ans après leur séparation : les librairies Gibert Joseph et Gibert Jeune. L’examen de l’opération n’a pas soulevé de problèmes de concurrence particuliers. L’Autorité a constaté que Gibert Joseph et Gibert

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • Herbert Smith Freehills (Paris)
  • Herbert Smith Freehills (Paris)
  • Herbert Smith Freehills (Paris)

Citation

Alexis Baudelin, Marie Louvet, Sergio Sorinas, Redressement judiciaire : L’Autorité de la concurrence autorise la prise de contrôle exclusif d’un acteur de la vente au détail de livres et d’articles de papeterie par l’un de ses concurrents dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire bénéficiant de la dérogation à l’effet suspensif du contrôle des concentrations (Gibert Jeune - Gibert Joseph), 10 novembre 2017, Concurrences N° 1-2018, Art. N° 86193, p. 128

Visites 125

Toutes les revues