CHRONIQUES : JURISPRUDENCES EUROPEENNES ET ETRANGERES – FUSION HORIZONTALE TRANSNATIONALE – CONSENTEMENT – DESSAISISSEMENT

Canada : Le Tribunal de la concurrence homologue le consentement (engagement) concernant la fusion de deux cimenteries multinationales (Holcim)

Le Bureau de la concurrence (Bureau) a annoncé, ce 4 mai 2015, avoir conclu un consentement (engagement) avec la cimenterie multinationale Holcim (Holcim). Conformément à l’article 105 L.c., ce consentement a été entériné auprès du Tribunal de la concurrence (Tribunal) le même jour. Après un examen approfondi et afin de dissiper les effets néfastes de la fusion sur la concurrence, Holcim a accepté aux termes de l’entente négociée de se départir de l’ensemble de ses activités canadiennes, de tous les actifs associés et de quelques activités aux États-Unis dans le cadre de son projet transnational d’acquisition de Lafarge (Lafarge). Une fusion transnationale entre deux cimenteries multinationales Les deux grands producteurs mondiaux de ciment, Holcim et Lafarge, ont fait l’annonce, le 7 avril 2014, de leur

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Karounga Diawara, Canada : Le Tribunal de la concurrence homologue le consentement (engagement) concernant la fusion de deux cimenteries multinationales (Holcim), 4 mai 2015, Revue Concurrences N° 1-2016, Art. N° 77896, pp. 233-234

Visites 82

Toutes les revues