CHRONIQUES : JURISPRUDENCES EUROPEENNES ET ETRANGERES – FUSION HORIZONTALE – LETTRE DE NON-INTERVENTION (LNI) – DESSAISISSEMENT

Canada : Le Bureau de la concurrence approuve la fusion des deux plus grandes librairies au Québec (Renaud-Bray, Archambault)

Le vent de “consolidation-restructuration” souffle de nouveau dans le secteur québécois de la vente et de la distribution de livres, largement influencé par les technologies de l’information et des communications dont notamment l’émergence et la progression de ventes de livres en format numérique (livrel). C’est sous cet angle qu’il faut apprécier l’énoncé de position diffusé ce 29 septembre 2015 par le Bureau de la concurrence aux termes duquel il approuve l’acquisition proposée par une filiale de Renaud-Bray de la division de vente au détail d’Archambault à la suite d’une entente d’achat d’actifs annoncée le 19 mai 2015. Une fusion horizontale dans le secteur de la librairie au Québec Le géant québécois des télécommunications, l’entreprise Québecor Media (Québecor), poursuit sa mutation stratégique vers

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Karounga Diawara, Canada : Le Bureau de la concurrence approuve la fusion des deux plus grandes librairies au Québec (Renaud-Bray, Archambault), 29 septembre 2015, Revue Concurrences N° 1-2016, Art. N° 77895, pp. 231-233

Visites 94

Toutes les revues