CHRONIQUES : SECTEUR PUBLIC - SANTE PUBLIQUE – INTERDICTION DE LA PUBLICITE COMMERCIALE – AVIS

Santé publique : L’Autorité de la concurrence estime que le projet de décret concernant l’obligation de certification des logiciels d’aide à la prescription ou à la dispensation de médicaments ne porte pas d’atteinte injustifiée à la concurrence

Les logiciels d’aide à la prescription médicale et les logiciels d’aide à la dispensation sont des solutions informatiques apportant un soutien, respectivement, aux médecins et aux pharmaciens lors de la prescription et de la délivrance des médicaments, notamment en signalant l’existence d’éventuelles contre-indications, interactions ou surdosages. Ces logiciels disposent également d’un ensemble de fonctionnalités destinées à aider les médecins dans leurs activités quotidiennes, telle que la comptabilité et la gestion des consultations, ou à faciliter la gestion des officines pharmaceutiques (gestion des stocks, commande de médicaments ou

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Strasbourg Institute of Political Sciences

Citation

Jean-Philippe Kovar, Santé publique : L’Autorité de la concurrence estime que le projet de décret concernant l’obligation de certification des logiciels d’aide à la prescription ou à la dispensation de médicaments ne porte pas d’atteinte injustifiée à la concurrence, 9 octobre 2014, Concurrences N° 1-2015, Art. N° 71472, pp. 221-222

Visites 153

Toutes les revues