CHRONIQUES : CHINE – MOFCOM – 2011

Chine – MOFCOM : La Chine dresse le bilan de l’application de son droit de la concurrence et autorise de nouvelles fusions internationales sous conditions importantes dans la gestion quotidienne des opérateurs

Le 27 décembre 2011, le directeur général du Bureau Antimonopole du ministère du Commerce (MOFCOM), l’une des trois autorités chinoises de concurrence, en charge du contrôle des concentrations, M. Shang Ming, a tenu une conférence de presse à Beijing sur le bilan de l’année 2011 pour la mise en œuvre du droit chinois de la concurrence. Pas moins de quatre décisions d’approbation d’opérations de concentrations ont été prises en septembre-décembre 2011, dont trois ont toutefois été conditionnées par une série d’engagements Ces dernières concernent des fusions impliquant au moins un opérateur étranger (Seagate Technology/Samsung Electronics sur le marché des lecteurs de disques durs, Savio Macchine Tessili/Alpha Private Equity Fund V sur le marché des machines de l’industrie textile et General Electric/China

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

François Souty, Stéphanie Yon-Courtin, Chine – MOFCOM : La Chine dresse le bilan de l’application de son droit de la concurrence et autorise de nouvelles fusions internationales sous conditions importantes dans la gestion quotidienne des opérateurs, 16 février 2012, Concurrences N° 1-2012, Art. N° 42369, pp. 248-250

Visites 371

Toutes les revues