L’Autorité française de la concurrence sanctionne trois manutentionnaires de conteneurs pour s’être entendus sur les prix de leurs prestations (Secteur de la manutention portuaire à La Réunion)

L’Autorité de la concurrence (AdlC) s’est saisie d’office des pratiques mises en œuvre par les entreprises intervenant dans le secteur de la manutention portuaire à la Réunion. Au terme de ses investigations, elle a constaté qu’après l’entrée en vigueur de l’ordonnance du 1er décembre 1986 qui a libéralisé les prix, auparavant fixés dans le secteur par arrêté préfectoral, trois sociétés se sont concertées pour fixer un tarif

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

  • Vogel & Vogel (Paris)
  • Vogel & Vogel (Paris)

Citation

Louis Vogel, Joseph Vogel, L’Autorité française de la concurrence sanctionne trois manutentionnaires de conteneurs pour s’être entendus sur les prix de leurs prestations (Secteur de la manutention portuaire à La Réunion), 18 janvier 2011, Concurrences N° 1-2011, Art. N° 48307, www.concurrences.com

Visites 180

Toutes les revues