CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATERALES - POSITION DOMINANTE - PRIX PREDATEURS - TEST DE COÛT

Prix prédateurs - Test de coûts : Le Conseil de la concurrence juge qu’Eurostar ne pratique pas de prix prédateurs sur la ligne Paris-Londres (Eurostar - Paris/London)

Cons. conc., déc. n° 07-D-39 du 23 novembre 2007 relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur du transport ferroviaire de personnes sur la route Paris-Londres L'occasion a été donnée une nouvelle fois au Conseil de la concurrence d'affiner sa méthodologie concernant les prix prédateurs. Après l'affaire GlaxoSmithKline (Cons. conc., déc. n° 07-D-09 du 14 mars 2007 relative à des pratiques mises en œuvre par le laboratoire GlaxoSmithKline France, chron. Concurrences n° 2-2007), dans laquelle un laboratoire pharmaceutique avait été condamné à 10 millions d'euros d'amende pour avoir entravé l'arrivée sur le marché de médicaments génériques concurrents des siens par le biais de pratiques de prix prédateurs, le Conseil de la concurrence s'est livré dans l'affaire ici commentée à une analyse détaillée de

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • Linklaters (Paris)

Citation

Anne Wachsmann, Prix prédateurs - Test de coûts : Le Conseil de la concurrence juge qu’Eurostar ne pratique pas de prix prédateurs sur la ligne Paris-Londres (Eurostar - Paris/London), 23 novembre 2007, Concurrences N° 1-2008, Art. N° 15307, pp. 119-120

Visites 4002

Toutes les revues