CHRONIQUE : ENTENTES - PRATIQUES CONCERTEES - ECHANGE D’INFORMATION

Echange d’information : Le Conseil de la concurrence sanctionne les pratiques concertées dans le secteur de l’hôtellerie de luxe (Affaire des palaces parisiens)

Le Conseil de la concurrence veille... À la suite d'un reportage de l'émission « Capital » de M6 sur les palaces parisiens, dans lequel il a été indiqué que les responsables de ces établissements avaient pour habitude de se réunir régulièrement dans le but de s'échanger des données statistiques d'activité et de s'entendre sur certains tarifs, le Conseil de la concurrence s'est saisi d'office le 4 décembre 2001 de la situation de la concurrence dans le secteur de l'hôtellerie de luxe. Des visites et saisies ont été opérées par les enquêteurs de la DNEC (DGCCRF) dans ces établissements, ce qui a conduit le ministre de l'économie à saisir à son tour le Conseil le 6 janvier 2003. Dans cette affaire, les échanges d'informations réguliers constatées ne concernaient pas directement les prix, mais des informations

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Echange d’information : Le Conseil de la concurrence sanctionne les pratiques concertées dans le secteur de l’hôtellerie de luxe (Affaire des palaces parisiens), 25 novembre 2005, Concurrences N° 1-2006, Art. N° 54741, www.concurrences.com

Visites 102

Toutes les revues