CHRONIQUES : ENTENTES - ECHANGES D’INFORMATIONS - OLIGOPOLE - CONDITION D’INCERTITUDE

Oligopole : Le Conseil de la concurrence condamne le systèmes d’échange d’informations (Téléphonie mobile - Palaces parisiens)

Le Conseil de la concurrence passe au crible les échanges d’informations dans les secteurs de la téléphonie mobile et des palaces parisiens

Cons. conc., déc. n° 05-D-64 du 25 novembre 2005 relative à des pratiques mises en œuvre sur le marché des palaces parisiens Cons. conc., déc. n° 05-D-65 du 30 novembre 2005 relative à des pratiques constatées dans le secteur de la téléphonie mobile Deux affaires, a priori très différentes, méritent d'être présentées conjointement tant les analyses qui sous tendent leur traitement sont proches. Toutes deux mettent en effet en cause des entreprises s'étant échangé des informations sur des marchés qualifiés d'oligopolistiques. Dans les deux cas, le Conseil fait œuvre pédagogique marquée en développant longuement ses arguments et en répondant point par point à ceux des entreprises mises en cause. Dans les deux cas, l'analyse économique est clairement sous jacente et la référence à la jurisprudence communautaire

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • University Paris II Panthéon‑Assas

Citation

Emmanuelle Claudel, Oligopole : Le Conseil de la concurrence condamne le systèmes d’échange d’informations (Téléphonie mobile - Palaces parisiens), 30 novembre 2005, Concurrences N° 1-2006, Art. N° 851, pp. 129-131

Visites 5103

Toutes les revues