COLLOQUE RESTRICTIONS VERTICALES EN DROIT COMPARE, Table ronde 2, Paris 28 mai 2008

Importations parallèles : Comment concilier intérêt du consommateur et intégration du marché communautaire ?

Cette deuxième table-ronde du colloque "Quel avenir pour les restrictions verticales ?" (Paris, 23 mai 2008) est dédiée aux questions posées par les importations parallèles. Les récentes affaires en matère de produits pharmaceutiques ont souligné l’importance des enjeux et la difficulté de concilier les objectifs de concurrence, de l’intégration du marché et de l’intérêt des consommateurs.

Importations parallèles : Comment concilier l'intérêt du consommateur et l'intégration du marché communautaire ? Robert KOVAR Professeur émérite Université Robert Schuman, Strasbourg Ancien président de l'Université I. Introduction 1. Les objectifs des politiques de concurrence sont nécessairement marqués par le contexte dans lequel elles se sont progressivement construites. Cependant, ces politiques ont un dénominateur commun fondamental qui est la confiance accordée aux mécanismes régulateurs du marché. Au-delà, des différences significatives doivent être relevées. Elles sont le produit d'histoires économiques, de cultures juridiques et politiques, d'objectifs à certains égards particulières. La comparaison du droit antitrust américain, le droit communautaire de la concurrence et, dans une moindre

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Assimakis Komninos, Patrick Rey, Thierry Dahan, Pascal Berghe, José Luis Buendia Sierra, Robert Kovar, Importations parallèles : Comment concilier intérêt du consommateur et intégration du marché communautaire ?, décembre 2008, Concurrences N° 4-2008, Art. N° 22106, www.concurrences.com

Visites 7184

Toutes les revues