Gun jumping : La Commission européenne adresse une communication des griefs définitive soutenant qu’une société du secteur pharmaceutique a procédé de manière anticipée à l’acquisition de l’une de ses concurrentes, en violation de l’article 7 du règlement sur les concentrations (Illumina / Grail)

La Commission n’aura pas tardé à réagir ! Quelques jours seulement après l’adoption, le 13 juillet 2022, par le Tribunal de l’Union de l’arrêt rendu dans l’affaire T-227/21 (Illumina, Inc. contre Commission européenne), à la faveur duquel il est venu confirmer les décisions de la Commission acceptant une requête de renvoi émanant de l’autorité de concurrence française lui demandant d’examiner au regard des dispositions du règlement « concentrations » le projet

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

  • L’actu-concurrence (Paris)

Citation

Alain Ronzano, Gun jumping : La Commission européenne adresse une communication des griefs définitive soutenant qu’une société du secteur pharmaceutique a procédé de manière anticipée à l’acquisition de l’une de ses concurrentes, en violation de l’article 7 du règlement sur les concentrations (Illumina / Grail), 19 juillet 2022, Concurrences N° 4-2022, Art. N° 107708, www.concurrences.com

Visites 323

Toutes les revues