CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATERALES - ABUS D’EVICTION - PRIX PREDATEURS

Prix prédateurs : L’Autorité de la concurrence rejette faute d’éléments probants une saisine déposée par une entreprise active dans le secteur de l’hébergement d’entreprises dénonçant une éviction par les prix, liée à l’activité d’une chambre de commerce dans ce marché (Actiburo)

L’Autorité de la concurrence rejette, faute d’éléments probants, une saisine d’une firme active sur le marché de l’hébergement et la domiciliation d’entreprises à l’encontre de la chambre de commerce et d’industrie Rouen Métropole. La CCI aurait, selon la plaignante, mis en place des prix abusivement bas ou des prix prédateurs, de nature à faire obstacle à une concurrence par les mérites. Le commentaire du cas lui-même ne saurait qu’être des plus succinct.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteur

Citation

Frédéric Marty, Prix prédateurs : L’Autorité de la concurrence rejette faute d’éléments probants une saisine déposée par une entreprise active dans le secteur de l’hébergement d’entreprises dénonçant une éviction par les prix, liée à l’activité d’une chambre de commerce dans ce marché (Actiburo), 22 juin 2021, Concurrences N° 4-2021, Art. N° 103449, pp. 77-78

Visites 130

Toutes les revues