CHRONIQUES : CONTROLE DES CONCENTRATIONS – DELIMITATION DES MARCHES – MARCHES DES SPIRITUEUX – MARCHES DU RHUM – EFFETS HORIZONTAUX – PHASE II – ENGAGEMENTS – AUTORISATION

Effets horizontaux : L’Autorité de la concurrence autorise, après une phase d’examen approfondi, une acquisition dans le secteur des spiritueux sous réserve d’engagements (Quartier Français Spiritueux, Compagnie Financière Européenne de Prise de Participation)

Aut. conc., déc. n° 11-DCC-187 du 13 décembre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Quartier Français Spiritueux par la Compagnie Financière Européenne de Prise de Participation Du rhum en quantité non négligeable, quelques autres alcools et spiritueux, dans des proportions variées, des barrières à l’entrée constituées notamment par des contingents de rhum soumis à un taux d’accise réduit et enfin, une grande distribution qui sait le plus souvent utiliser sa puissance de négociation pour contrebalancer des parts de marché élevées : c’est le cocktail qui était proposé à l’Autorité de la concurrence dans cette affaire qui a donné lieu à la seule décision d’autorisation de concentration rendue en 2011 après une phase d’examen approfondi. L’opération La nature de l’opération, en elle-même, est

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Jean-Mathieu Cot, Alice Blanchet, Effets horizontaux : L’Autorité de la concurrence autorise, après une phase d’examen approfondi, une acquisition dans le secteur des spiritueux sous réserve d’engagements (Quartier Français Spiritueux, Compagnie Financière Européenne de Prise de Participation), 13 décembre 2012, Concurrences N° 2-2012, Art. N° 45765, pp. 111-115 EUCLH FM22

Visites 317

Toutes les revues