CHRONIQUES : CONTROLE DES CONCENTRATIONS – EFFETS DE CONGLOMERAT – ENGAGEMENTS

Effets de conglomérat – Engagements : La Commission européenne autorise, sous réserve d’engagements, une acquisition dans le secteur des technologies de l’information malgré la démonstration d’un risque d’effets anticoncurrentiels (Intel/McAfee)

Comm. eur., déc. art. 6, §2 R.139/2004 du 26 janvier 2011, Intel/McAfee, aff. COMP/M.5984 “Intel inside” : même dans une décision de la Commission, cela suscite la curiosité et l’intérêt du spécialiste en droit de la concurrence. S’y intéresser parce que l’on connaît autant Intel pour ses puces que pour sa condamnation pour abus de position dominante par la Commission européenne à une amende record de plus d’un milliard d’euros en 2009, ce ne serait cependant pas une raison tout à fait suffisante. En revanche, là où l’affaire devient particulièrement digne d’intérêt, c’est lorsque l’on sait que l’acquisition de MacAfee par Intel a donné lieu à l’une des premières analyses détaillées des effets de conglomérat résultant d’une concentration depuis la publication par la Commission des lignes directrices sur

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Version PDF

Auteurs

Citation

Jean-Mathieu Cot, Alice Blanchet, Effets de conglomérat – Engagements : La Commission européenne autorise, sous réserve d’engagements, une acquisition dans le secteur des technologies de l’information malgré la démonstration d’un risque d’effets anticoncurrentiels (Intel/McAfee), 26 janvier 2011, Concurrences N° 2-2011, Art. N° 36072, pp. 146-148

Visites 1081

Toutes les revues