Glossaire des termes de concurrence

Ce Glossaire reprend la liste des mots-clés du moteur de recherche du site Concurrences. Chaque mot-clé est automatiquement mis à jour avec les dernières jurisprudences européenne et nationales issues du Bulletin e-Competitions et de la Revue Concurrences. Ce Glossaire a été établi à partir des définitions du Glossaire des termes employés dans le domaine de la politique de concurrence de l’Union européenne (© Union européenne, 2002), du Glossaire d’économie industrielle et de droit de la concurrence (© OCDE, 1993) et des 50 mots de la concurrence (© Autorité de la concurrence, 2015).

Concentration (notion)

Transfert du patrimoine d’une ou de plusieurs sociétés à une autre société, au moyen de l’absorption par une société préexistante ou de la création d’une société nouvelle. La fusion est une opération par laquelle les sociétés peuvent accroître leur taille, développer des activités existantes ou nouvelles et augmenter leur pénétration ou pénétrer sur des marchés nouveaux. La fusion peut avoir plusieurs objectifs : la recherche d’une plus grande efficience économique ou d’une puissance sur le marché, une diversification, un redéploiement géographique sur d’autres marchés, l’obtention de synergies financières ou pour la recherche-développement, etc. On peut classer les fusions en trois catégories :

  • Fusion conglomérale (ou hétérogène) : les entreprises qui fusionnent exercent des activités qui n’ont pas de liens entre elles (cas, par exemple, de la fusion entre un constructeur automobile et un fabricant de produits alimentaires) ;
  • Fusion horizontale : elle intervient entre des entreprises qui produisent et vendent les mêmes biens, c’est-à-dire entre des entreprises concurrentes. Les fusions horizontales de grande dimension sont susceptibles de réduire la concurrence sur un marché et font souvent l’objet d’un contrôle de la part des autorités de la concurrence. Les fusions horizontales peuvent être assimilées à une intégration horizontale d’entreprises sur un marché ou entre différents marchés ;
  • Fusion verticale  : elle se réalise entre des entreprises qui opèrent à différents stades de la production (par exemple extraction de matières premières, fabrication de produits finis et distribution). Un exemple de fusion verticale serait celui d’une fusion entre une entreprise sidérurgique et un producteur de minerai de fer. Les fusions verticales permettent généralement d’atteindre une meilleure efficience économique, mais elles ont parfois des effets anticoncurrentiels. © OCDE

Voir aussi Part de marché

Glossaire