Effets coordonnées

 

Définition institution

Les concentrations horizontales peuvent, de deux manières principales, entraver de manière significative la concurence effective, notamment du fait de la création ou du renforcement d’une position dominante :

a) en supprimant d’importantes pressions concurrentielles qui pèsent sur une ou plusieurs entreprises, lesquelles auraient alors un pouvoir de marché accru, sans recourir à une coordination des comportements (effets non coordonnés) ;

b) en changeant la nature de la concurrence de telle sorte que les entreprises qui, jusque-là, ne coordonnaient pas leur comportement, seraient dorénavant beaucoup plus susceptibles de le faire et de majorer leurs prix ou de porter atteinte, d’une autre manière, à la concurrence effective. Une opération de concentration peut également faciliter, stabiliser ou rendre plus efficace la coordination entre des entreprises qui coordonnaient déjà leur comportement avant l’opération (effets coordonnés). © EUR Lex

Sur ce sujet, voir le numéro spécial du bulletin e-Competitions "Mergers and coordinated effects: An overview of EU and national case law"

 
A B C D E F G I L M N O P R S T V