Paris

Existe-t-il des échanges d’informations pro-concurrentiels ?

Petit-déjeuner Droit & Economie organisé par Concurrences en partenariat avec McDermott Will & Emery et Compass Lexecon.

LE POINT DE VUE DE L’ECONOMISTE

David Sevy (Vice-Président Compass Lexecon)

L’analyse concurrentielle des échanges d’informations entre entreprises figure parmi les sujets les plus débattus entre praticiens de l’économie et du droit de la concurrence. la littérature économique, qui s’est intéressée aux différents mécanismes par lesquels les échanges d’informations peuvent affecter le jeu concurrentiel, s’avère en effet peu porteuse d’enseignements généraux directement opératoires dans un cadre juridique.

Les résultats de l’analyse des échanges d’informations au sein d’un oligopole dans un cadre statique dépendent de façon fine des caractéristiques du marché considéré : le type de concurrence (en prix ou en quantité), la forme de l’incertitude (sur la demande ou sur les coûts des entreprises), la nature des informations échangées (prix ou quantités, passés ou futurs, etc.) sont autant de facteurs déterminants pour l’appréciation économique des effets des échanges d’informations. Dans un cadre dynamique, cette littérature produit des résultats relativement plus clairs et robustes, mais qui s’inscrivent dans une présomption de comportements de nature collusive.

Photos © Léo-Paul Ridet.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Lire gratuitement un article

Vous pouvez lire cet article gratuitement en vous inscrivant.

 

Intervenants

  • ESSEC Business School (Cergy)
  • Compass Lexecon (Paris)
  • Franklin (Paris)
  • McDermott Will & Emery (Paris)
  • University of Aix-Marseille