Walid Chaiehloudj

University of Grenoble Alpes, Concurrences (Paris)
Lecturer (Maître de conférences)

Mr. Chaiehloudj holds a PhD in competition law from Aix-Marseille University. His thesis focuses on pay-for-delay agreements and has been awarded The 2018 Concurrences Best PhD Award. The aim of his research was to use the US experience in this field in order to propose a relevant European antitrust analysis and to point out practices unknown in Europe. He is Lecturer at Grenoble-Alpes University where he teaches competition law, patent law and digital law.

Auteurs associés

Cleary Gottlieb Steen & Hamilton (Brussels)
European Commission (Brussels)
Maersk (Copenhagen)
ZX Ventures (London)
Belgian Competition Authority (Brussels)
Microsoft (Redmond)
Leica Camera (Wetzlar)
Freshfields Bruckhaus Deringer (Brussels)

Vidéos

Walid Chaiehloudj (University Aix-Mairselle)
Walid Chaiehloudj 11 juin 2018 Paris

Articles

182 Bulletin

4288 Revue

Walid Chaiehloudj États-Unis : La division antitrust du Department of Justice utilise pour la première fois de son histoire l’arbitrage en se fondant sur l’Administrative Dispute Resolution Act de 1996 pour contester une concentration entre deux fabricants de carrosserie automobile en aluminium (Novelis / Aleris)

338

Depuis l’arrêt Mitsubishi prononcé par la Cour suprême en 1985 (Mitsubishi Motors Corp. v. Soler Chrysler-Plymouth, 473 U.S. 614 (1985)), la question de savoir si le droit antitrust et l’arbitrage forment un couple impossible ne se pose plus. L’arrêt avait clairement répondu à cette interrogation en (...)

Walid Chaiehloudj États-Unis : La Cour d’appel du district de Columbia confirme que des moteurs de recherche, leaders du marché de la recherche en ligne, bénéficient d’une immunité antitrust (Google / Marshall’s Locksmith Service)

145

Un moteur de recherche peut-il échapper à des poursuites antitrust lorsqu’il agit en tant qu’intermédiaire sur internet en fournissant des informations erronées sur la localisation d’entreprises ? En d’autres termes, le Sherman Act peut-il être neutralisé lorsqu’un moteur de recherche ne fait que (...)

Walid Chaiehloudj États-Unis : La Federal Trade Commission juge que deux laboratoires pharmaceutiques ont conclu un accord de report d’entrée illégal (Impax Laboratories)

159

Aucun relâchement à l’égard des accords de report d’entrée, telles semblent être les consignes données aux agents de la FTC. Dans son Opinion rédigée par Noah Joshua Phillips, l’autorité américaine de la concurrence a jugé à l’unanimité le 28 mars dernier que le laboratoire générique Impax a conclu un accord (...)

Walid Chaiehloudj États-Unis : La Cour d’appel du neuvième circuit rejette une demande contestant l’utilisation de la règle per se dans une affaire antitrust criminelle (Javier Sanchez)

224

Inexistant à l’échelle de l’Union européenne, très faiblement utilisé à l’échelle française, le droit pénal de la concurrence (criminal antitrust) paraît boudé sur le vieux continent. Ce n’est pas le cas aux États-Unis. Outre-Atlantique, il bénéficie tout au contraire d’un rayonnement remarquable. Les (...)

Walid Chaiehloudj États-Unis : Le Tribunal du district Est de Virginie ordonne à une entreprise résultant d’une récente concentration de céder une usine de fabrication de portes afin que le jeu de la concurrence soit restauré sur le marché des portes d’intérieur (Steves and Sons / Jeld-Wen)

125

L’affaire récemment tranchée par le tribunal de l’Eastern Distric of Virginia est intéressante à plus d’un titre. Elle révèle notamment les risques antitrust – fort élevés – que peuvent courir certaines entreprises issues d’une concentration pourtant approuvée par le Department of Justice. Dans cette (...)

Walid Chaiehloudj États-Unis : La Cour suprême des États-Unis juge que le marché des cartes de crédit est un marché biface et que les clauses “anti-steering” n’ont pas d’effets anticoncurrentiels sur ce marché (Ohio / American Express)

244

L’affaire Amex est certainement l’une des affaires les plus emblématiques de l’année 2018 aux États-Unis. Elle a pris racine en automne 2010 à la suite d’une plainte déposée conjointement par le Department of Justice et dix-sept États fédérés contre trois entreprises émettrices de carte bancaire (EECB) : (...)

Walid Chaiehloudj États-Unis : Le Tribunal du district nord de Californie est saisi d’une class action accusant trois grands fabricants de puces à mémoire d’avoir conclu des accords anticoncurrentiels (Michele Jones and alii / Micron Technology, Micron Semiconductor Products, Samsung Electronics, Samsung Semiconductor, Hynix, Hynix America)

180

Le 19 avril dernier, le tribunal du district nord de Californie a été saisi d’une class action accusant Samsung, Hynix et Micron d’avoir conclu des accords anticoncurrentiels sur le marché des puces à mémoire, que les spécialistes qualifient de mémoires RAM dynamique. Aux États-Unis, on retrouve ces (...)

Walid Chaiehloudj Etats-Unis : La Cour d’appel du troisième circuit adopte une approche restrictive de l’intérêt antitrust à agir (Wellbutrin XL Antitrust Litigation Indirect Purchaser Class)

119

En imposant aux juridictions inférieures la règle de raison pour contrôler les accords de report d’entrée, l’arrêt Actavis n’a pas résolu toutes les difficultés posées par les pay-for-delay (Federal Trade Commission v. Actavis, 133 S. Ct 2223, 2013, Concurrences n° 3-2013, p. 180, obs. J.-C. Roda). En (...)

Walid Chaiehloudj Etats-Unis : Le Tribunal du district central de Californie apporte des précisions à l’épineux problème de la fixation des taux de redevance FRAND (TCL Communications / Ericsson)

147

Depuis de nombreuses années, les juridictions et les autorités de concurrence du monde entier sont sensibilisées au problème du hold-up et mènent des actions antitrust contre ces stratégies. La question principale a pendant longtemps été de savoir si la mise en œuvre d’actions en contrefaçon à (...)

Walid Chaiehloudj Les accords injectant de la concurrence sur un marché distinct, le nouveau moyen de retarder l’entrée des génériques sur le marché

1601

Les accords de report d’entrée de "première génération" ont fait l’objet de nombreuses condamnations aux États-Unis et dans l’Union européenne. Face au risque élevé de condamnation, les laboratoires pharmaceutiques ont conçu des accords de report d’entrée de "seconde génération" façonnés pour cacher le (...)

Livres

Prix 65€00 Les accords de report d’entrée

Les accords de report d’entrée (pay-for-delay) sont des accords conclus dans le secteur pharmaceutique. Conçus par les laboratoires princeps, ils ont pour objet ou pour effet de retarder l’entrée de (...)

Date 9 janvier 2019
Auteur(s) : Walid Chaiehloudj
Prix 65€00
Consulter en ligne
Envoyer un message