Solène Hamon

Bredin Prat (Paris)
Associate

Solène Hamon, associate, practices in the Competition and European Law team. She assists French and international clients before the French and European authorities and courts in the context of competition litigation (antitrust, abuse of dominant position and state aid). She also devotes part of her practice to merger control issues. Admitted to the Paris Bar in 2019, Solène is a graduate of the University of Paris-Dauphine (Master 2 European and International Business Law, 2015) and the University of Nantes (Licence Droit - Parcours Europe, 2013). She also studied at the University of Utrecht in the Netherlands (Master in European and International Law, 2014).

Auteurs associés

Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)

Articles

839 Revue

Olivier Billard, Guillaume Fabre, Solène Hamon Annulation : Le Tribunal de l’Union européenne annule une décision d’interdiction d’une opération de concentration sur un marché oligopolistique, en rappelant la portée de la notion d’entrave significative de la concurrence effective ainsi que le standard de preuve applicable pour que la Commission européenne puisse conclure à un risque d’effets non coordonnés (CK Telecoms UK)

249

Le 11 septembre 2015, le groupe Hutchison, actionnaire de l’opérateur de téléphonie mobile au Royaume-Uni “Three”, a notifié à la Commission européenne le projet d’acquisition de son concurrent “O2”, filiale britannique de l’opérateur espagnol Telefonica Europe plc. Le 30 octobre 2015, la Commission (...)

Olivier Billard, Guillaume Fabre, Solène Hamon Engagements : La Commission européenne lève partiellement les engagements souscrits dans le cadre d’une opération de concentration entre les deux principaux producteurs mondiaux de compresseurs frigorifiques (Nidec / Whirlpool - Embraco Business)

119

En l’espace de deux semaines et en pleine crise sanitaire, la Commission européenne a rendu deux décisions levant les engagements souscrits par Nidec et Takeda dans le cadre de leur opération de concentration respective. La décision concernant Takeda a été particulièrement commentée, sans doute parce (...)

Olivier Billard, Guillaume Fabre, Solène Hamon Infraction procédurale : La Commission européenne inflige à une entreprise notifiante une amende de 52 millions d’euros pour avoir fourni, par négligence, des renseignements inexacts au cours de la procédure de notification d’une opération de concentration (General Electric / LM Wind Power)

214

En application de l’article 14, paragraphe 1, a) du Règlement 139/2004, la Commission peut infliger des amendes jusqu’à concurrence de 1 % du chiffre d’affaires de l’entreprise concernée lorsque celle-ci fournit, de propos délibéré ou par négligence, un renseignement inexact ou dénaturé dans une (...)

Olivier Billard, Guillaume Fabre, Solène Hamon Concours d’infractions : La Cour de justice de l’Union européenne confirme la possibilité pour la Commission européenne d’imposer concomitamment à une même entreprise deux amendes pour, respectivement, défaut de notification d’une opération et non-respect de l’effet suspensif du contrôle des concentrations (Mowi)

257

L’arrêt rendu par la Cour de justice de l’Union européenne le 4 mars 2020 signe la fin de la saga Marine Harvest, à savoir l’acquisition par le producteur et transformateur de saumons norvégien Marine Harvest (devenue depuis Mowi ASA) de son concurrent Morpol. Le 18 décembre 2012, Marine Harvest (...)

Envoyer un message