Quentin Colombier

Bredin Prat (Paris)
Ph. D Candidate / Associate

Quentin Colombier, Ph. D Candidate, is a member of the Competition and European Law team of Bredin Prat law firm. He takes an active part in handling the team’s cases, with a focus on Civil law (tort & contract) and Distribution law. Quentin graduated from Nancy University (Master 2 Droit de l’entreprise et des affaires – Diplôme de Juriste Conseil d’Entreprise / DJCE) and from Montpellier University (Certificat d’études spécialisées, Droit économique). With a particular interest in the relationship between Competition law and Artificial Intelligence, Quentin is currently writing a Ph. D thesis on the algorithmic collusion topic, in parallel with his activity at Bredin Prat law firm.

Auteurs associés

Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)

Articles

626 Revue

Olivier Billard, Quentin Colombier Marché pertinent : L’Autorité de la concurrence identifie un nouveau marché pertinent de la mise à disposition d’espaces de coworking dans le cadre d’une opération de concentration dans le secteur de l’immobilier (CDC / Nexity / Miniburo)

93

Le 10 août 2021, la Caisse des Dépôts et Consignations [la “CDC”] et l’entreprise Nexity [“Nexity”] ont notifié à l’Autorité de la concurrence [l’“Autorité”] leur projet de prise de contrôle conjoint de l’entreprise Miniburo [“Miniburo”], cette dernière étant active dans le secteur de l’immobilier et ayant pour (...)

Olivier Billard, Quentin Colombier Abus de position dominante : La Cour d’appel de Paris saisit la Cour de justice de l’Union européenne de la question de la pérennité de sa jurisprudence Continental Can (Itas / TDF)

72

Dans son récent arrêt rendu dans l’affaire du rachat d’Itas par TDF, la Cour d’appel de Paris a saisi la Cour de justice de l’Union européenne [la “Cour de justice”] de la question de la pérennité de sa jurisprudence Continental Can (Cour de justice des Communautés européennes, 21 février 1973, affaire (...)

Olivier Billard, Quentin Colombier Interdiction : L’Autorité de la concurrence interdit le rachat d’une société active dans le secteur d’hydrocarbures par oléoduc par un groupe de sociétés actif dans les secteurs du transport, des télécoms et des énergies renouvelables (Pipeline Méditerranée-Rhône / Ardian)

76

Dans cette affaire, le groupe Ardian [“Ardian”], notamment actif dans les secteurs du transport, des télécoms et des énergies renouvelables, avait notifié à l’Autorité de la concurrence [l’“Autorité”] son projet d’acquisition de la Société du Pipeline Méditerranée-Rhône [la “SPMR”] active dans le secteur du (...)

Olivier Billard, Quentin Colombier Renvoi : La Commission européenne adopte des orientations relatives à l’article 22 du règlement sur les concentrations complétant les orientations fournies dans la communication sur le renvoi des affaires en matière de concentrations

164

Dans la droite ligne de la déclaration de la vice-présidente exécutive de la Commission Magrethe Vestager à l’occasion de la 24ème conférence concurrence de l’International Bar Association s’étant tenue le 11 septembre 2020 (pour rappel, voir D. Tayar et E. Xueref-Poviac, “La Commission européenne se (...)

Olivier Billard, Quentin Colombier Intérêt à agir : Le Conseil d’État reconnaît l’intérêt à agir du comité social et économique (CSE) dans le contentieux des concentrations (Mondadori / Rewold Media)

84

Pour mémoire, dans sa décision n° 19-DCC-141 du 24 juillet 2019 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Mondadori France par la société Reworld Media, l’Autorité de la concurrence [“l’Autorité”] avait autorisé sous conditions l’acquisition de Mondadori France par Reworld Media. En l’espèce, (...)

Olivier Billard, Quentin Colombier Engagements : Le Tribunal de l’Union européenne valide l’interprétation proposée par la Commission européenne des engagements de cession de créneaux horaires pour l’exploitation de la ligne London Heathrow – Philadelphia International Airport pris par une compagnie aérienne américaine (American Airlines)

137

Cette affaire présente surtout l’intérêt d’illustrer concrètement un volet du contentieux des concentrations peu exploré par la jurisprudence, relatif à l’interprétation d’engagements comportementaux. Sans entrer dans les détails de l’argumentaire, l’on se contentera d’en exposer les éléments essentiels. (...)

Envoyer un message