Bredin Prat (Paris)

Igor Simic

Bredin Prat (Paris)
Partner

Igor Simic is a partner in the Competition and European Law practice group of Bredin Prat. Before he was in the Competition and European Law practice group of Darrois Villey Maillot Brochier. He is particularly recognized for his antitrust law experience in the bank industry, and in representing large industrial enterprises in major cartel investigations and cases. Mr. Simic is a member of the Paris Bar since 2000. He graduated from the European College of Bruges (1997) and from the University Robert Schuman in Strasbourg (1996), where he received a distinction in international and European law. Languages : French, English and Serbian.

Auteurs associés

Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)
Bredin Prat (Paris)

Articles

14124 Bulletin

Igor Simic, Natasha A. Moskvina The French Competition Authority accepts commitments offered as part of the negotiated settlement procedure in a minimum retail price maintenance case (Cie Financière et de Participation Roullier)

3898

Background Compagnie Financière et de Participation Roullier (“CFPR”) mainly produces agricultural supplies, and is also active in agrochemicals and food production. CFPR produces licking salt blocks (“LSB”) for farm animals, which are particularly profitable products. CFPR’s clients are (...)

Igor Simic, Natasha A. Moskvina The French Competition Council condemns practices restricting prices for medical services provided in public hospitals (Anatomic and Cyto Pathology services)

5635

Anatomic pathologists and cytopathologists examine cells and tissues to diagnose disease. Such physicians provide services to public hospitals pursuant to negotiated agreements or winning bids. To practice, physicians must join the National Medical Authority, and register with the Authority’s (...)

6393 Revue

Igor Simic, Quentin Colombier Exception de l’entreprise défaillante : L’Autorité de la concurrence applique, pour la première fois, l’exception de l’entreprise défaillante dans le cadre d’une opération de concentration concernant deux entreprises du secteur des produits d’ameublement (Mobilux / Conforama)

178

Pour mémoire, le groupe Mobilux [ci-après “Mobilux”] avait prénotifié à la Commission européenne son projet d’acquisition de l’activité du groupe Conforama [ci-après “Conforama”] en France en 2020. À la demande de Mobilux, la Commission avait renvoyé l’examen de cette opération [l’“opération”] à l’Autorité de (...)

Igor Simic, Quentin Colombier Gun jumping : L’Autorité de la concurrence sanctionne une entreprise active dans le secteur de la production et de la distribution de spiritueux tout à la fois pour défaut de notification préalable et mise en oeuvre anticipée d’une opération de concentration tout en s’inspirant de la jurisprudence européenne en décidant que les paragraphes I. et II. de l’article L. 430-8 C. com. consacrent deux obligations distinctes et poursuivent des objectifs autonomes (Cofepp / MBWS)

162

Pour mémoire, l’entreprise Compagnie Financière Européenne de Prises de Participation [ci-après “Cofepp” avait, dans l’affaire sous analyse, entrepris un rapprochement graduel avec l’entreprise Marie Brizard Wine & Spirits [ci-après “MBWS”] à partir du mois de juin 2015, en augmentant progressivement (...)

Quentin Colombier, Igor Simic Marchés pertinents : L’Autorité de la concurrence examine pour la première fois le fonctionnement du secteur des modes de garde formels de jeunes enfants dans le cadre d’une concentration d’entreprises exploitant leur propre réseau de crèches privées (Grandir)

142

En l’espèce, le groupe Grandir (“Grandir”) avait notifié à l’Autorité de la concurrence (l’“Autorité”) son projet d’acquisition de la société Crèche Attitude, filiale du groupe Sodexo (“Sodexo”). Dans la mesure où tant Grandir que la société Crèche Attitude exploitaient leur propre réseau de crèches privées, (...)

Igor Simic, Quentin Colombier Marché des produits biologiques : L’Autorité de la concurrence reconnaît pour la première fois l’existence d’un marché des produits biologiques, et autorise le rachat de 100 magasins spécialisés dans la distribution au détail de produits biologiques par une entreprise du secteur de la distribution au détail à dominante alimentaire, sous réserve de la cession de 8 magasins (Bio c’ Bon / Carrefour)

99

Secteur des produits biologiques – Dérogation à l’effet suspensif – Engagements : L’Autorité de la concurrence reconnaît pour la première fois l’existence d’un marché des produits biologiques, et autorise le rachat de 100 magasins spécialisés dans la distribution au détail de produits biologiques par une (...)

Anne Perrot, David Sevy, Igor Simic Les oligopoles à produits homogènes

3067

Ce dossier réunit trois contributions sur le sujet des oligopoles à produits homogènes. Ces contributions, présentées le 21 janvier 2010 à Paris, sont issues du cycle de formation Economie et droit de la concurrence organisé par la revue Concurrences. La première contribution, rédigée par le (...)

Envoyer un message