Previous article Next article

See original article in english Creating the single market: The AB InBev case in perspective

Creating the single market : The AB InBev case in perspective

L’objectif principal de l’Union européenne est d’établir le marché unique. Pourtant, les recherches menées par les institutions européennes montrent qu’il existe des différences de prix importantes et persistantes dans le secteur du commerce de détail entre les différents États membres pour les mêmes marchandises. Certains éléments indiquent que les restrictions commerciales imposées par les fabricants internationaux sont responsables de ces différences de prix entre les pays européens. L’affaire AB InBev - décidée par la Commission européenne en 2019 - identifie les pratiques de segmentation du marché qui sont considérées comme des comportements abusifs selon l’article 102 du TFUE. Les entreprises touchées par ces pratiques commerciales illégales peuvent s’appuyer sur les preuves de la décision AB InBev pour engager une action en justice à leur encontre. Les détaillants et les grossistes devraient saisir cette opportunité et contribuer à l’objectif de l’Union européenne d’un marché unique. De cette manière, ils ne bénéficieraient pas seulement de meilleures conditions d’achat ou d’éventuelles demandes de dommages et intérêts, mais se protégeraient également contre le risque juridique d’avoir "accepté" eux-mêmes la restriction commerciale.

I. Introduction 1. The Treaty on the European Union (“TEU”) explicitly states in Article 3(3) the aim of establishing a single or internal market (see European Union, 2012a). The EU competition rules are a major instrument to achieve this objective. Articles 101 (former 81) and 102 (former 82) of the Treaty on the Functioning of the European Union (“TFEU”) (see European Union, 2012b) are “applicable to horizontal and vertical agreements and practices on the part of undertakings which ‘may affect trade between Member States’” (see European Commission, 2004). 2. In economics, the perfectly competitive market model serves as the “guiding star” for regulating real markets. In an ideal market, the market price perfectly aligns with demand and supply. That is, a uniform market price is found for a

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

Quotation

Christian Wey, Benjamin Schröder, Daniel Fritz, Creating the single market: The AB InBev case in perspective, November 2022, Concurrences N° 4-2022, Art. N° 108986, pp. 36-42

Visites 3629

All reviews