CASE COMMENTS: STATE AID – EUROPEAN UNION – AIRPORTS – ADMISSIBILITY – INDIRECT AID

Inderect aid: The General Court of the European Union considers as inadmissible an application from an airline company against a final decision of the European Commission, which deems compatible State aid measure likely to favour one of its competitors (Air France)

L’arrêt du 11 juillet 2019 rejette comme irrecevable le recours déposé par Air France contre une décision finale de la Commission après ouverture de la procédure formelle d’examen autorisant plusieurs mesures d’”aides” en faveur de l’aéroport de Marseille et des compagnies utilisatrices de l’aéroport. Deux mesures étaient plus particulièrement visées par le recours : d’une part, le constat de compatibilité d’une aide à l’investissement dans une nouvelle aérogare (et une aire de stationnement pour avions adjacente à celle-ci) et, d’autre part, le constat que ne constituaient pas une aide les tarifs de la redevance par passager applicable à cette nouvelle aérogare, ainsi que le contrat d’achat d’espace publicitaire conclu avec une filiale à 100 % de Ryanair, ceux-ci étant considérés comme conformes au principe

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Bruno Stromsky, Inderect aid: The General Court of the European Union considers as inadmissible an application from an airline company against a final decision of the European Commission, which deems compatible State aid measure likely to favour one of its competitors (Air France), 11 July 2019, Concurrences Review N° 4-2019, Art. N° 92424, pp. 140-141

Visites 28

All reviews