ALERTS: CARTELS – PRICE COORDINATION – MARKET POWER – CONCERTED PRACTICES

Restriction by the object: Advocate General Bobek proposes to the European Court of Justice a method for the determination of restriction of competition by object (Gazdasági Versenyhivatal / Budapest Bank)

La Cour suprême hongroise a saisi la CJUE de questions préjudicielles dans une affaire concernant la fixation d’une commission multilatérale d’interchange (CMI) réglée par les banques acquéreuses aux banques émettrices de cartes de crédit, entre 22 banques et les entreprises de cartes de crédit, Mastercard Europe SA et Visa Europe Ltd. Cet accord parfaitement officiel, a perduré entre 1996 et 2008. La Cour suprême hongroise pose quatre questions préjudicielles : 1°) Un même comportement peut-il être qualifié d’infraction à la fois par son objet anticoncurrentiel et par ses effets anticoncurrentiels ? 2°) L’accord conclu entre des banques membres hongroises constitue-t-il une restriction de la concurrence par son objet dans la mesure où il fixe à un montant uniforme pour les deux entreprises de cartes de

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Karine Biancone, Restriction by the object: Advocate General Bobek proposes to the European Court of Justice a method for the determination of restriction of competition by object (Gazdasági Versenyhivatal / Budapest Bank), 5 September 2019, Concurrences N° 4-2019, Art. N° 92625, www.concurrences.com

Visites 63

All reviews