CASE COMMENTS: CARTELS – EUROPEAN UNION – FINE

Geographic allocation of market: The General Court of the European Union confirms the illegality of a geographic allocation clause contained in a sale deal between two telecoms operators, but reverses the Commission decision with respect to the determination of the fine (Portugal Telecom SGPS and Telefónica)

Les deux arrêts rendus le 28 juin 2016 relatifs aux marchés espagnols et portugais des télécommunications concernent une clause de non-concurrence qui a été insérée dans un accord conclu entre les deux opérateurs de télécommunication principaux en Espagne (Telefonica) et au Portugal (Portugal Telecom, appelé PT) portant sur la cession du contrôle de l’opérateur de réseau mobile brésilien, Vivo. Dans le contrat de cession des participations sur Vivo, les deux opérateurs de téléphonie – mal conseillés – insèrent une clause ainsi rédigée : “Dans la mesure autorisée par la loi, chaque partie s’abstiendra de participer ou d’investir, directement ou indirectement, par l’intermédiaire de toute filiale, dans tout projet relevant du secteur des télécommunications (y compris les services de téléphonie fixe et de téléphonie

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Anne-Sophie Choné-Grimaldi, Geographic allocation of market: The General Court of the European Union confirms the illegality of a geographic allocation clause contained in a sale deal between two telecoms operators, but reverses the Commission decision with respect to the determination of the fine (Portugal Telecom SGPS and Telefónica), 28 June 2016, Concurrences Review Nº 4-2016, Art. N° 82039, pp. 86-87

Visites 213

All reviews