CASE COMMENTS: UNILATERAL PRACTICES - EXCLUSIONARY ABUSE – ACCESS REFUSAL – ESSENTIAL FACILITIES

Essential facilities : The Paris Court of Appeals upholds the French Competition Authority’s decision sanctioning the refusal of a vertically integrated editor of a consumer relationship management software to grant access to its data base to its downstream competitor (Cegedim)

L’Autorité avait, par sa décision n° 14-D-06 du 8 juillet 2014, imposé une sanction pécuniaire de 5 767 000 euros à Cegedim. Ce dernier édite un logiciel de CRM (Consumer Relationship Management) dans le domaine médical et détient de surcroît une base de données (OneKey) sur les ventes de médicaments et comportements des prescripteurs. La sanction était liée à un refus d’accès discriminatoire à ladite base pour les seuls utilisateurs d’un CRM concurrent (Netreps), commercialisé par la société Euris. Cette sanction pécuniaire était assortie d’une injonction à mettre fin aux pratiques en cause. Cette décision constituait l’aboutissement d’un contentieux né d’une saisine du 25 novembre 2008 et qui avait donné lieu à une demande de mesures conservatoires (en vue de l’accès à la base de données contrôlée par Cegedim

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Frédéric Marty, Essential facilities : The Paris Court of Appeals upholds the French Competition Authority’s decision sanctioning the refusal of a vertically integrated editor of a consumer relationship management software to grant access to its data base to its downstream competitor (Cegedim), 24 September 2015, Concurrences Review N° 4-2015, Art. N° 76089, pp. 123-124

Visites 304

All reviews