The French Competition Authority proposes measures for improving the competition in the food distribution sector (Food Distribution Sector)

L’Autorité de la concurrence (AdlC) s’est auto-saisie des obstacles à la concurrence que représentent, dans le secteur de la grande distribution à dominante alimentaire, les contrats d’affiliation et de franchise ainsi que les modalités de gestion du foncier commercial. L’AdlC souligne la concentration excessive du secteur : six groupes contrôlent à eux seuls 85 % de parts de marché et les entrants potentiels rencontrent des barrières à l’entrée élevées. Outre les obstacles réglementaires (autorisations d’ouverture et/ou de construction), l’AdlC identifie deux séries de pratiques ayant qui figent la concurrence dans le secteur. En premier lieu, elle constate la prolifération des clauses de non-concurrence, d’une durée de dix à cinquante années, dans les contrats de vente de terrains bâtis ou non-bâtis,

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

  • Vogel & Vogel (Paris)
  • Vogel & Vogel (Paris)

Quotation

Louis Vogel, Joseph Vogel, The French Competition Authority proposes measures for improving the competition in the food distribution sector (Food Distribution Sector) , 7 December 2010, Concurrences N° 4-2010, Art. N° 52001, www.concurrences.com

Visites 156

All reviews