DROIT ET ECONOMIE - REGLEMENT CONTROLE DES CONCENTRATIONS - GAINS D’EFFICACITE - CONDITIONS CUMULATIVES - INTERET DES CONSOMMATEURS - MARCHES PEU CONCURRENTIELS - ECONOMIES DE COUTS FIXES - BAISSES DE COUT - POUVOIR DE MARCHE AMONT - PRESOMPTIONS

Will efficiencies ever matter in merger control?

Bien que le nouveau règlement européen sur le contrôle des concentrations mentionne explicitement la prise en compte des gains d’efficacité, ceux-ci ne déterminent presque jamais la décision finalement adoptée. Ceci s’explique dans une certaine mesure par la difficulté de démontrer que les trois conditions cumulatives sont satisfaites (la vérifiabilité, le bénéfice pour les consommateurs, et le caractère spécifique à la concentration). Mais en outre, trois idées reçues, et selon nous injustifiées, tendent à rendre les autorités de concurrence peu enclines à tenir compte des gains d’efficacité. Il s’agit (i) de l’idée selon laquelle les gains d’efficacité ne sont pas transmis aux consommateurs dans les marchés peu concurrentiels, (ii) de l’idée selon laquelle les économies de coûts fixes ne bénéficient pas aux consommateurs, et (iii) de l’idée selon laquelle les baisses de coût dues à l’exercice d’un pouvoir de marché en amont ne doivent pas être prises en compte. Des présomptions plus équilibrées permettraient d’améliorer la prise en compte des gains d’efficacité.

1. According to the new European merger regulation and the Guidelines on the assessment of horizontal mergers under the Council Regulation on the control of concentrations between undertakings (hereafter, the “European Guidelines”), merger-driven efficiencies can be considered a positive element in the overall assessment of mergers if the following three conditions are cumulatively met, with the burden of proof lying on the merging parties: the efficiency gains must be verifiable, merger-specific, and a significant fraction thereof should be passed on to consumers. This approach is very close to those prevailing in many other jurisdictions, including the United States and national competition authorities within Europe. 2. While efficiencies had been discussed in some decisions under

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • Paris School of Economics

Quotation

David Spector, Will efficiencies ever matter in merger control?, December 2007, Concurrences N° 4-2007, Art. N° 14365, pp. 20-26

Visites 4766

All reviews