ALERTS: DISTRIBUTION - UNFAIR PRACTICES - SUDDEN BREAK

Reform: The French government reforms by ordinance the regime applicable to the sudden break of established commercial relationships (Egalim law)

L’ordonnance n° 2019-359 du 24 avril 2019 (sur laquelle, v. supra Focus de N. Eréséo) simplifie les pratiques restrictives de concurrence. Néanmoins, si l’on se focalise sur la seule rupture brutale d’une relation commerciale, désormais visée par l'article L. 442-1, II C. com., l’application de la réforme n’emportera pas de grands changements. Telle était pourtant l’ambition annoncée par le Rapport remis au Président, qui fustige largement les « dérives » de l’application de l’ancien article L. 442-6, I, 5° C. com. et les effets néfastes des longues temporisations qui en ont résulté, enchaînant les entreprises à des partenaires devenus peu concurrentiels, freinant la compétitivité d’un marché au détriment du consommateur, alors que son application « détournée de son objet initial » conduisait à « protéger

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Clémence Mouly-Guillemaud, Reform: The French government reforms by ordinance the regime applicable to the sudden break of established commercial relationships (Egalim law), 24 April 2019, Concurrences Review N° 3-2019, Art. N° 91046, www.concurrences.com

Visites 92

All reviews