CASE COMMENTS: CARTELS – EUROPEAN UNION – ROAD BITUMEN CARTEL

Proportionality of fines: The Court of Justice of the European Union considers that a fine amounting to more than 90 % of the turnover of the subsidiary, participant to the cartel, is not disproportionate as long as it does not exceed the 10 % limit applicable to the group’s global turnover, even in the alleged absence of any concrete effect of the practice on the market (CEPSA, PROAS et Repsol)

L’entente nouée sur le marché espagnol du bitume routier, à laquelle ont participé différents producteurs ainsi que plusieurs importateurs de bitume, a été détectée grâce au programme de clémence. Outre le premier demandeur à la clémence (société du groupe BP), plusieurs sociétés ont présenté des demandes d’immunité pour avoir fourni des éléments de preuve utiles. En dépit des réductions accordées, la pilule reste amère pour ceux qui ont cherché à coopérer : PROAS et CEPSA ont été condamnés solidairement au paiement d’une amende de 83 850 000 euros et Repsol a été condamné au paiement d’une amende de 80 496 000 euros. Leurs pourvois viennent d’être rejetés. Ne seront pas ici étudiés les moyens relatifs à la violation du délai raisonnable qui ont été rejetés alors pourtant que la Cour reconnaît que la durée de la procédure

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • University Paris II Panthéon‑Assas

Quotation

Michel Debroux, Proportionality of fines: The Court of Justice of the European Union considers that a fine amounting to more than 90 % of the turnover of the subsidiary, participant to the cartel, is not disproportionate as long as it does not exceed the 10 % limit applicable to the group’s global turnover, even in the alleged absence of any concrete effect of the practice on the market (CEPSA, PROAS et Repsol), 1 September 2016, Concurrences Review Nº 3-2016, Art. N° 80801, pp. 56-57

Visites 199

All reviews