CASE COMMENTS : RESTRICTIVE PRACTICES – COMMERCIAL COOPERATION – PAYMENT OF A DISPROPORTIONATE COMPENSATION

Commercial cooperation: The Court of Cassation overturns the decision of the Court of Appeal of Bourges and rules that it did not take into account the correct methodology to determine whether the compensation paid was disproportionate (Minister of the Economy/Carrefour France)

Cass. com., 27 avril 2011, Carrefour France c/ Ministre de l’Économie, n° 10-13690 La Cour de cassation énonce que le résultat économique d’une prestation ne peut être le seul critère pour déterminer du caractère disproportionné de la rémunération perçue par un distributeur par rapport à la valeur des services de coopération commerciale rendus, au sens de l’article L.442-6 I 1° du Code de commerce. En l’espèce, il s’agissait de prestations très classiques, de mises en place de têtes de gondoles destinées à mettre en avant des produits, dans le cadre d’opérations promotionnelles. Ces prestations avaient fait l’objet d’un contrat en bonne et due forme avec l’hypermarché Carrefour et avaient effectivement été réalisées par l’hypermarché. Mais l’enquête de la DGCCRF avait révélé que celui-ci avait perçu au total

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Mireille Dany, Commercial cooperation: The Court of Cassation overturns the decision of the Court of Appeal of Bourges and rules that it did not take into account the correct methodology to determine whether the compensation paid was disproportionate (Minister of the Economy/Carrefour France), 27 April 2011, Concurrences Review N° 3-2011, Art. N° 38028, pp. 139-140

Visites 464

All reviews