Previous article Next article

See translation in english The French Competition Authority accepts and makes binding commitments from a toy manufacturer to modify the tariff rebate policy for online sales in the construction toys sector (Lego)

ALERTES : ENTENTES – FRANCE – JEUX - DIVERTISSEMENT - ENGAGEMENTS – REMISE TARIFAIRE – VENTE EN LIGNE - INTERNET

Engagements : L’Autorité de la concurrence accepte et rend obligatoires des engagements d’un fabricant de jouets consistant à modifier sa politique de remise tarifaire sur les ventes en ligne dans le secteur des jeux de construction (Lego)

Le 29 janvier 2021, l’Autorité de la concurrence a rendu publique la décision n° 21-D-02 qu’elle a adoptée le 27 janvier 2021 et à la faveur de laquelle elle a accepté et rendu obligatoires les engagements de la société Lego France, filiale du groupe Lego, et clôt la procédure au fond engagée à la suite des saisines formées par les sociétés Cdiscount et EMC Distribution, et ce, à la suite du test de marché lancé le 30 juillet 2020. On se souvient que, dans leur évaluation préliminaire, les services d’instruction avaient identifié des préoccupations de concurrence relatives à la politique tarifaire du fournisseur à l’égard de ses distributeurs en ligne, en introduisant

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Engagements : L’Autorité de la concurrence accepte et rend obligatoires des engagements d’un fabricant de jouets consistant à modifier sa politique de remise tarifaire sur les ventes en ligne dans le secteur des jeux de construction (Lego), 27 January 2021, Concurrences N° 2-2021, Art. N° 99010, www.concurrences.com

Visites 148

All reviews