Previous article Next article

See translation in english Exclusivity clause: The Paris Court of Appeal rules that the breach of exclusivity entails a contractual non-performance and a partial breach of contract with two distinct prejudices (Farrow & Ball / Bleu de Cobalt)

ALERTES : PRATIQUES COMMERCIALES DÉLOYALES – CLAUSE D’EXCLUSIVITÉ - RUPTURE BRUTALE DES RELATIONS COMMERCIALES ÉTABLIES

Clause d’exclusivité : La Cour d’appel de Paris juge que la violation de l’exclusivité emporte une inexécution contractuelle et une rupture brutale partielle avec deux préjudices distincts (Farrow & Ball / Bleu de Cobalt)

Faits En 2002 un fabricant de peinture concède à un commerçant toulousain la distribution exclusive de ses produits sur la ville en contrepartie d’un approvisionnement minimal. La relation se poursuit paisiblement lorsque, quatorze ans plus tard, le fournisseur informe son distributeur de l’ouverture de deux corners pour ses produits en d’autres points de vente toulousain. Deux ans plus tard le distributeur l’assigne en réparation du préjudice, tout à la fois sur le fondement contractuel en raison de la violation de l’exclusivité contractuelle, et extracontractuel puisque ce même fait générateur caractérise une rupture brutale partielle de leur relation commerciale. Effectivement, l’inexécution de l’obligation d’exclusivité emporte également disparition de son bénéfice et identifie une modification

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Clémence Mouly-Guillemaud, Clause d’exclusivité : La Cour d’appel de Paris juge que la violation de l’exclusivité emporte une inexécution contractuelle et une rupture brutale partielle avec deux préjudices distincts (Farrow & Ball / Bleu de Cobalt), 12 January 2021, Concurrences N° 2-2021, Art. N° 99905, www.concurrences.com

Visites 69

All reviews