Previous article Next article

See translation in english Existing aid: The Court of Justice of the European Union confirms that the support granted by an Italian private law consortium to one of its members was not imputable to the State (Banca Popolare di Bari)

ALERTES : AIDES D’ÉTAT – UNION EUROPÉENNE – SECTEUR BANCAIRE - AIDE EXISTANTE – REJET – IMPUTABILITÉ – ENTREPRISE PUBLIQUE

Aide existante : La Cour de justice de l’Union européenne confirme que le soutien accordé par un consortium de droit privé italien à l’un de ses membres n’était pas imputable à l’État (Banca Popolare di Bari)

Le 2 mars 2021, la Cour de justice de l’Union a rendu son arrêt dans l’affaire C-425/19 (Commission européenne contre République italienne e.a.). Estimant à son tour que le soutien accordé par un consortium de banques italiennes en faveur d’un de ses membres n’impliquait pas l’emploi de ressources d’État et ne lui était donc pas imputable, la Cour de justice de l’Union, suivant en cela les conclusions présentées par l’avocat général Evgeni Tanchev, rejette le pourvoi formé par la Commission contre l’arrêt du Tribunal écartant la qualification d’aides d’État En 2013, une banque italienne, Banca Popolare di Bari, a manifesté son intérêt pour la souscription d’une augmentation de capital d’une autre banque italienne, Banca Tercas, placée depuis 2012 sous le régime de l’administration extraordinaire à la suite

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Aide existante : La Cour de justice de l’Union européenne confirme que le soutien accordé par un consortium de droit privé italien à l’un de ses membres n’était pas imputable à l’État (Banca Popolare di Bari), 2 March 2021, Concurrences N° 2-2021, Art. N° 99520, www.concurrences.com

Visites 121

All reviews