CASE COMMENTS: REGULATIONS – TRANSPORTS – FRANCE – AIRPORT ROYALTIES – REGULATED PERIMETER – TARIFFS

Transports: The French Administrative Supreme Court decides that profits resulting from the commercial activities excluded from the regulated perimeter may be taken into account while setting out the tariffs (CSTA)

Le 31 décembre 2019, le Conseil d’État s’est prononcé sur les questions soulevées par un contentieux opposant l’exploitant des aérodromes de Nice-Côte d’Azur et Cannes-Mandelieu, certaines compagnies aériennes usagères et leurs représentants, l’État et le régulateur au sujet des redevances aéroportuaires. Il était appelé à se prononcer sur des demandes d’annulation de l’arrêté du ministre chargé des transports du 12 juillet 2008 “relatif aux redevances pour services rendus sur les aérodromes de Nice-Côte d’Azur et de Cannes-Mandelieu”, des décisions n° 1808-D1 du 12 déc. 2018 et 1808-D2 du 21 janv. 2019 par lesquelles l’Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires [ASI] a refusé d’homologuer les tarifs de redevances proposés par la société Aéroports de la Côte d’Azur [ACA], à l’exception de la

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

Quotation

Emmanuel Guillaume, Rémi Ducloyer, Transports: The French Administrative Supreme Court decides that profits resulting from the commercial activities excluded from the regulated perimeter may be taken into account while setting out the tariffs (CSTA), 31 December 2019, Concurrences N° 2-2020, Art. N° 94967, pp. 191-193

Visites 25

All reviews